Accueil > Traitement de la dette > Pétition pour alléger la dette des pays victimes de catastrophes (...)

Pétition pour alléger la dette des pays victimes de catastrophes climatiques

mercredi 23 octobre 2019

Les organisations et les personnes soussignées, reconnaissant que, selon les estimations des Nations unies, la fréquence des catastrophes climatiques est désormais en moyenne d’une par semaine et qu’elles coûtent 520 milliards de dollars par an, appellent à sortir de l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur le Mécanisme international de Varsovie (MIV) et à la création d’un dispositif global de financement, prévoyant des allégements de dette, en faveur des pays en développement confrontés à de telles catastrophes.

Un nouveau Fonds, alimenté par des contributions régulières des pays riches et par d’autres moyens, (tels que les taxes sur les transactions financières, sur les transports aériens internationaux et les combustibles fossiles), devrait être créé. Il devrait bénéficier à la fois aux États et aux agences indépendantes, en particulier aux agences locales dirigées par des femmes, qui sont les mieux à même d’atteindre les populations impactées et / ou de contribuer à une reprise et une résilience durables.

Un moratoire sur le remboursement de la dette (sans intérêts) devrait s’appliquer automatiquement aux pays en développement confrontés à des catastrophes climatiques. Il permettra un accès à des ressources immédiatement disponibles, et épargnera aux pays touchés les délais liés à la mise en place des processus d’appels à contributions. La mise à disposition de ces ressources devrait être additionnelle aux financements du nouveau Fonds créé. Un cadre devrait également être établi pour anticiper la restructuration de l’ensemble du stock de la dette extérieure publique des pays touchés, dégager l’espace budgétaire suffisant pour les opérations de reconstruction, et prévenir de nouvelles crises de la dette. Pour être efficace, ce cadre d’allégement de dette devrait rassembler à la fois les créanciers publics et privés des pays.

En l’absence d’un dispositif de financement fiable et global pour aider les pays à faire face aux pertes et préjudices engendrées par le changement climatique, les régions les plus vulnérables du monde subiront durement les effets de catastrophes dont elles ne sont pas responsables, et s’enfonceront davantage dans l’endettement et la pauvreté.

Pétition endossée par : ActionAid International, Bretton Woods Project (Royaume-Uni), Erlassjahr (Allemagne), Réseau européen sur la dette et le développement (Eurodad), Financial Justice Ireland, Jubilee Caribbean, Jubilee Debt Campaign (Royaume-Uni), Norwegian Church Aid, SLUG (Norvège).

Voir la pétition en ligne.