Accueil > La dette > Les fonds-vautours > Un vautour peut en cacher un autre

Un vautour peut en cacher un autre

Un rapport pour mettre un terme à la prédation des pays endettés

mercredi 3 juin 2009

Précis, documenté et accessible aux non spécialistes, ce document dresse en 32 pages le portrait d’un nouvel animal de la finance mondiale, le « fonds vautour »... spécialisé dans le rachat de créances bradées et les procès pour en exiger le remboursement au prix fort.

Il explique concrètement les plus values colossales engrangées au Congo, en Zambie, au Pérou, en Argentine et au Nicaragua.

Il met le doigt là où ça fait mal : ce sont nos lois et notre justice qui donnent raison aux vautours ; c’est l’argent de nos plans d’allègement de dette qu’ils s’accaparent.

Il propose des solutions concrètes : créer un tribunal international de la dette pour mettre tous les créanciers sur un pied d’égalité ; protéger les dépenses vitales des pays pauvres.